Catégorie : a133-a134

contournement Est de Rouen, A133-A134, projet inutile et imposé

Le contournement autoroutier de Paris à 100 km, le morceau qui leur manquait, de Rouen à Orléans

Une autoroute pourquoi faire ?

Objectifs officiels du projet autoroutier, les objectifs économiques, faut-il détourner le trafic ou l’attirer, la réalité du trafic (le trafic externe baisse, le trafic local augmente)… À qui profite l’autoroute et qui paie ?

Les préfets Bruno Fontenaist et Nicole Klein

D’un Préfet l’autre

En 2000, le Préfet Fontenaist rendait l’avis de l’État sur l’élaboration du Schéma Directeur de Rouen-Elbeuf.
En 2017, Nicole Klein fait parvenir le dossier de demande d’utilité publique du contournement Est à Ségolène Royal.

augmentation des émissions de polluants

le contournement en bref

Des constats, 6 raisons majeures pour nous opposer à ce projet, et 11 résolutions alternatives.
On peut en trouver d’autres.
En bref, on arrête !

Picsou - © Disney

L’ASFA et LREM, la main dans la main, et la main dans la poche du contribuable ?

Les concessionnaires aimeraient voir passer dans leur giron 6822 km de nos routes nationales. Le prix de base de la négociation ? Une économie d’entretien pour l’État. Le réseau français continue de se privatiser !
Ce n’est plus une polémique, c’est une loi, passée au travers de deux amendements de députés LREM, Joël Giraud et Anne-Laure Cattelot…

trafics-interne-echange-transit

Trafic routier quotidien dans l’aire métropolitaine de Rouen

1,2 millions TMJA en local (trafic interne) ;
100 000 en trafic d’échange ;
50 000 en trafic de transit, dont moins de 10 000 poids-lourds.
Décongestionner l’agglomération de Rouen, c’est trouver des solutions pour 1,35 millions de déplacements, pas seulement les 1000 PL en transit.

A133-A134 : des objectifs étayés par des chiffres de trafic irréalistes !

La Dreal et le Cerema se sont bien trompés dans leurs prévisions : est-ce le résultat d’un parti pris ou de mauvais calculs ?

Rouen : gains de temps estimés par la Dreal sans l'autoroute ou avec l'autoroute

Gains de temps : 1,5 milliard € à trouver pour justifier la rentabilité de l’infrastructure.

Des gains de temps estimés à 2 minutes par le CGI, sans changement de destination. Insuffisant pour attirer le trafic au vu du péage et du gain modeste. La Dreal estime le gain à 1,5 Md€…