contournement Est de Rouen
collectif.nona133a134@gmail.com

A133-A134 – contournement Est de Rouen

contournement Est de Rouen, A133-A134, projet inutile et imposé

trafics-interne-echange-transit

Trafic routier quotidien dans l’aire métropolitaine de Rouen

1,2 millions TMJA en local (trafic interne) ;
100 000 en trafic d’échange ;
50 000 en trafic de transit, dont moins de 10 000 poids-lourds.
Décongestionner l’agglomération de Rouen, c’est trouver des solutions pour 1,35 millions de déplacements, pas seulement les 1000 PL en transit.

Pourquoi le Contournement Est ne désengorgera pas Rouen : des propos incohérents entre responsables ministériels 

Au regard du Changement Climatique, qui s’impose aujourd’hui à l’humanité comme le plus formidable défi qu’elle ait jamais eu à surmonter, et contre lequel il ne nous reste que très peu de temps pour agir, le projet de liaison A28-A13 à l’est de Rouen ne revêt aucun caractère d’utilité publique, bien au contraire. Lorsque la bascule doit se réaliser impérativement pour permettre de rompre avec les scénarios catastrophiques annoncés, l’Etat, la Région tout comme le Département seinomarin préfèrent oblitérer, non seulement l’avenir des générations futures, mais aussi celles qui aujourd’hui voient disparaître les biens communs, et décliner leurs aménités. Le projet des infrastructures autoroutières A133-A134 à l’Est de Rouen ne présente pas un intérêt tel qu’il justifie les atteintes environnementales, le coût financier et les atteintes sociales qu’il va occasionner.

Le 26 février 2022 : grande marche contre l’autoroute A133-A134

Les populations se mobilisent pour ne pas laisser leur territoire être saccagé par une infrastructure inutile, polluante et coûteuse. N’hésitez pas à diffuser l’information autour de vous.

Recours plus anciens contre l’A133-A134

Retrouvez les pièces d’archives juridiques du combat contre l’autoroute – du Tribunal Administratif en 2004 au Conseil d’Etat en 2020.

La métropole vote contre l'autoroute

L’autoroute A133-A134 (A28-A13) ne sera pas !

Après des heures de prises de paroles, pour ou contre l’autoroute, après une concertation en 2015, une enquête publique en 2016, c’en est fini de ce projet absurde.

64,4% de contre (pour la délibération d’annulation des 66 millions € de la métropole), c’en est fini de ce projet hors-temps.

Merci Nicolas Mayer-Rossignol, merci à tous les écolos, les activistes, les associatifs, tous ceux qui ont milité contre.

Tout cela s’est basé sur les études vraiment officielles, la population s’y oppose, mais la population a fait valoir son droit, et les élus l’on soutenue.

vote décisif aux municipales de Rouen

Municipales 2020 à Rouen, vote décisif pour l’autoroute A133-A134

Un débat sur l’écologie pour 6 candidats aux municipales à Rouen. La dernière question porte sur l’autoroute A133-A134, dite contournement Est de Rouen.

C’est désormais un débat entre écologistes et toute la gauche qui s’y opposent, et la droite et l’extrême droite qui y sont favorables.

Six candidats à la mairie de Rouen s’expriment : Jean-François Bures, Marine Caron et Jean-Louis Louvel (droite / LREM), et Nicolas Mayer-Rossignol (PS), jean-Michel Bérégovoy (écolos) et Lionel Descamps (LFI).

Le résultat de l’élection aux municipales pourrait mettre un terme définitif à ce projet.

« Si les politiques ne soutenaient plus le projet au sortir de cette élection, alors l’État pourrait changer sa position. » (le Préfet)

Damien Adam, député LREM 76

Damien Adam, député LREM de Seine-Maritime, défend le contournement Est de Rouen avec les arguments de la CCI

Damien Adam, député LREM de Seine-Maritime, défend le contournement Est de Rouen avec les arguments de la CCI. Quels intérêts défend-il ? Celui des habitants, des contribuables, des usagers, de l’environnement et du climat ?
Ou bien ceux de la CCI, du concessionnaire, du BTP, de l’intérêt privé ?
Il égrène une liste d’arguments, que nous avons d’ailleurs déjà entendus lors de la concertation et de l’enquête publique de la part de la CCI, et nous nous efforçons d’y apporter des réponses que le ministère de la transition écologique et solidaire n’apporte pas.
Au contraire, le député de la majorité reçoit le soutien de l’État.

Le Muscardin Déchaîné

Le Muscardin Déchaîné – n°1

Le collectif NON A133-A134 publie ce bulletin afin d’informer de ses activités les membres, donateurs et sympathisants de la lutte contre le pseudo « contournement Est de Rouen » et de partager ses analyses sur ce grand projet inutile et imposé et ses alternatives.

la catastrophe Lubrizol à Rouen © @Stef Anie

Patrick Berg, Dreal, sur la qualité de l’air suite à la catastrophe Lubrizol : la présence un peu élevée du niveau de particules à Rouen, c’est plutôt la circulation en l’absence d’un contournement

Pour la Dreal, pas de pollution consécutive à la catastrophe de Lubrizol. Ni suies, ni métaux, ni dioxine…
Depuis le 26 septembre à Rouen, la qualité de l’air est habituelle, et le niveau élevé de particules est dû à l’absence de contournement Est…

s'habituer à la sécheresse

GIEC, CETA, MERCOSUR, autoroutes, imperméabilisation des sols : a-t-on dépassé les limites du raisonnable ?

Le 1er enseignement du rapport du GIEC, c’est que, au rythme actuel de production de GES, il ne nous reste que huit ans et demi avant que nous ayons épuisé le quota qui nous permettrait d’arriver à maintenir le réchauffement climatique sous la barre de 1,5°C.
L’autre enseignement de ce nouveau rapport du GIEC, c’est que la gestion des terres agricoles est au cœur de ce nouveau rapport.

voiture à hydrogène, le mythe du moteur à eau

Voiture à hydrogène, ou le moteur à eau : promesse non tenue

La voiture à hydrogène, c’est le rêve de la voiture équipée d’un moteur à eau. Un rêve de mobilité urbaine de demain. L’avenir appartient plus sûrement à l’entretien du parc existant et, pour les plus riches, à l’électrique.