contournement Est de Rouen
collectif.nona133a134@gmail.com

A133-A134, projet inutile et imposé !

Ex liaison A28-A13 et contournement Est de Rouen : pourquoi il ne faut pas la faire.

histoire du contournement Est

Le projet semble remonter à 1972. Il n’en n’est rien. Pourtant d’échec en échec, le projet aboutit à ce partenariat public/privé…

des années 70 à nos jours
une autoroute pourquoi faire

Immobilier, foncier, BTP, concessionnaire, État, collectivités locales, habitants, usagers, à qui servirait cette autoroute périurbaine

à qui profiterait l’autoroute
nature, environnement

Des centaines d’hectares de forêts, de terres agricoles fertiles et prairies détruites, et des risques sur l’eau potable bien réels.

quelle politique environnementale
cartes du tracé du contournement Est

Cartes du tracé,
cartes de circulation,
transit, enquêtes, et chiffres…

les cartes du tracé
le contournement en vidéos

Vidéos de la concertation,
témoignages et interviews,
vidéos sur les lieux du contournement

accédez aux vidéos
les recours contre l’A133-A134

Des associations d’élus et des associations citoyennes ont déposé des recours devant le Conseil d’État. Où en sommes nous ?

les recours
En bref

Combien ça coûte ? À qui cela profite ? Quels risques socioéconomiques et environnementaux ?

Les promesses de gains de temps, les promesses sur la protection de la nature, de l’eau, de l’air tiennent-elles la route ? A qui, à quoi servirait l’autoroute ?

La métropole, la région veulent la privatisation… Pourquoi ?

En vérité, l’autoroute n’arrangera en rien les habiants de la métropole et au contraire aggraveront les bouchons du matin et du soir… Pourquoi ?

L’AUTOROUTE EN CHIFFRES

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation.

USAGERS, CONTRIBUABLES ET ALTERNATIVES

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation.

LE CLIMAT

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation.

LES GAINS DE TEMPS

Dans le cadre de l’enquête publique de 2016, une étude socio-économique établit une comparaison entre les coûts et les gains du projet. Les gains de temps sont censés représenter 1,5 milliard €.

Fact Checking
dossier sensible

l’étalement urbain

L’étalement urbain est la progression des surfaces urbanisées sur la périphérie des villes de façon plus rapide que la croissance démographique1. L’étalement urbain résulte de la périurbanisation, qui résulte d’un choix résidentiel fait par certains ménages. Cela correspond à un desserrement des populations et des activités2et à une densification de l’espace rural. Les principaux attraits des milieux périurbains par rapport aux centres-villes sont pour ceux qui y résident : un coût du foncier et de l’immobilier avantageux, la possibilité de vivre dans une maison individuelle et un cadre de vie plus proche des milieux naturels. C’est l’amélioration des conditions de transports et notamment l’accès à l’automobile qui a permis cet étalement urbain résidentiel (wikipedia).

notre dossier sur l’étalement urbain : les faits, les chiffres, les sources
démographie

Une démographie et un PIB en berne depuis 30 ans, en Normandie comme dans la métropole…
Vite, il faut faire quelque chose, n’importe quoi !
Le pôle urbain de Rouen (460 000 habitants) n’a enregistré une croissance que de 1 450 habitants en 10 ans.

métropole, collectivités

Des élus mettent en priorité des objectifs d’économie des terres agricoles et s’empressent de les artificialiser pour raisons économiques… Tartufferie.
Toutes les collectivités affichent  des objectifs de croissance pour une population qui n’existe pas.

La population croît de moins de 0,1% / an, Les logements 10 fois plus. Le taux de vacance 55 fois plus…

Les ZACs, déplaceuses d’emplois

Qu’est-ce qu’une ZAC ? Pourquoi les ZACs se périurbanisent-elles, et amène les employés des entreprises qui déménagent à faire toujours plus de kilomètres.

Après la désindustrialisation, la detertiairisation !

La mobilité : pour les employés ou les entreprises ?
516 ha de nature artificialisés

Le projet autoroutier de contournement Est de Rouen, l’A133 et l’A134, c’est avant tout un projet qui risque d’engloutir 516 hectares au beau milieu de la “ceinture verte” de l’agglomération rouennaise et de la CASE : la moitié concerne des terres agricoles, réputées pour leur fertilité, et 146 hectares des espaces boisés classés.

espaces agricoles, forestiers et naturels
Un modèle calé en 2007, qui s’est planté en 2019

Le mensonge sur les trafics !

1.169.000 déplacement en automobile en interne, 43.000 déplacements en camions et utilitaires en interne, 91.120 VL en échange avec l’agglomération, et 7140 PL en échange avec le port et l’agglomération, soit 1.310.260 déplacements VL et PL en interne ou en échange avec l’agglomération. Dont 50.140 déplacements en poids-lourds ou utilitaires.

Délester un trafic PL en transit Nord-Sud, à condition qu’ils repectent les interdictions de circulation, et que celles-ci soient mises en place, cela délesterait l’aire urbaine de 0,0008 %.

Avec un fort risque d’attirer des trafics supplémentaires, et de créer du trafic induit du fait de la périurbanisation.

2007-2019 : des prévisions irréalistes confrontées à la réalité. Fact-checking !
Lire aussi
Et encore
Le contournement autoroutier de Paris à 100 km, le morceau qui leur manquait, de Rouen à Orléans

Dossier thématique

Environnement, eau potable, pollution, trafics, gains de temps, développement économique, démographie, logement… A qui profite l’autoroute ?

articles et dernières actus

Retrouvez toutes les informations sur l’autoroute A133-A134

clôture de la concertation du contournement Est de Rouen-2014

Concertation liaison A28-A13 (contournement Est – A133-A134) : clôture à Rouen

Le bal des présidents, Préfet et maire de Rouen, monde des affaires.
Représentants multi-casquettes, multi-cassettes, ce sont toutes les strates de l’autorité qui défilent devant un public pour partie invitée et conquise (le monde des affaires), et surtout des opposants.
Pour eux (aux affaires), le contournement Est est urgent, utile, indispensable et nécessaire.
Utile pour qui ?
Indispensable, pourquoi ?
Nécessaire… Plus que la ressource en eau, la qualité de l’air et le climat ?

Read more

Concertation liaison A28-A13, Alizay, 2 juillet 2014 : aménagement du territoire et déplacements

Concertation A28-A13 (contournement Est de Rouen). Table ronde sur l’aménagement du territoire et la politique de déplacements.

Read more

Concertation liaison A28-A13, Gouy, 26 juin 2014 : table ronde sur l’environnement humain et naturel

Concertation A28-A13 (contournement Est de Rouen). Table ronde sur l’environnement humain et naturel.

Read more

Témoignages

Chercheurs, élus, citoyens, associatifs pourquoi s’opposent-ils ?

La transition écologique ne pourra être que si les critères pour juger de l’intérêt général sont réévalués.

Les autoroutes à péages A133-A134 sont l’hybridation de tous les inconvénients de la rocade ou du pseudo contournement Est de Rouen, présentés pendant plusieurs décennies.

Les biens communs, air, eau, biodiversité et paysages sont écartés au profit d’enjeux économiques privés.

Francis BIA, FNE Normandie
Francis BIA

FNE Normandie

Une métropole durable et résiliente face au changement climatique gagnera à préserver son poumon vert, ses terres agricoles, et la ressource en eau potable.

Pour renforcer l’attractivité normande, privilégions le fret ferroviaire et fluvial, et développons une étoile de transports en commun reliant les villes normandes. L’étalement urbain et le béton n’ont plus d’avenir. Préservons la biodiversité et nos qualités de vie.

Laetitia Sanchez

Conseillère régionale

C’est un projet du passé qui ne répond plus du tout aux enjeux actuels. La réalité c’est que cette autoroute payante va détruire notre cadre de vie (forêt, champs, espaces naturels, ressources en eau) sans pour autant améliorer celui des rouennais. En effet il ne fera qu’aggraver les pollutions sonores, visuelles, sans oublier les particules fines.
Voulons-nous réellement ne laisser à nos enfants que bitume, pollution et camions?

Maxime Bunel

Non à l’autoroute

Rejoignez-nous pour empêcher ça !

Ils participent à la lutte

Au sein d’associations de riverains, écologistes, élus ou simplement amoureux de leur territoire, ils viennent défendre leur territoire et leur environnement aux côté de centaines d’habitants, dans la métropole, dans l’Eure et sur les plateaux Est de rouen – la ceinture « verte ».

guillaume et Malika

Effet de Serre toi-même

Laetitia Sanchez

Conseillère régionale EELV

Francis BIA

FNE Normandie

Maxime Bunel

Président Non à l’autoroute

Thomas et Myriam

Exploitants bio à Montmain

Jean-Michel Drevon

Institut de recherche de la FSU

Christin Poupin

Coalition climat 21, NPA

Nathalie et Julien

Première et deuxième avenue

Arnaud Levitre

Maire PCF d’Alizay

Alexis Fraisse

La petite cyclote, EELV

Stéphanie Cubaud

Stéphanie Cubaud

Sauvegarde du Cadre de Vie de Belbeuf St Adrien et du Plateau Est

René Hamon, président d'honneur non à l'autoroute

René Hamon

René Hamon, président d’honneur non à l’autoroute

Non à l'autoroute A133-A134

 

Eux aussi s’engagent
précédent
suivant
previous arrownext arrow
Shadow

Contactez-nous

Vous avez envie de participer à la défense de votre territoire contre ce projet nuisible ? Écrivez-nous :