Contournement Est de Rouen = Autoroute à péage A133-A134

Catégorie : contournement Est de Rouen

Contournement Est de Rouen = A133-A134, autoroute à péage inutile et imposée

Plus de 100 personnes à la réunion publique d’information sur l’autoroute au Vaudreuil (27100)

Lundi 16 janvier 2023, l’association Non à l’autoroute organisait une réunion publique au Vaudreuil. Devant une centaine de participants, les membres du Conseil d’administration ont exposé le projet autoroutier A133-A134, faussement appelé « Contournement Est de Rouen ». Ils et elles ont argumenté, chiffres et cartes à l’appui, qu’il s’agit bien d’une troisième autoroute sur le territoire, payante, et non d’un « contournement » ou d’une simple « rocade ».

non au contournement Est

Le rapport du Conseil d’Orientation des Infrastructures engage l’Etat à la prudence sur l’investissement dans le Contournement Est de Rouen

Après de nombreux mois d’attente, le Conseil d’orientation des infrastructures (COI) a enfin publié son rapport le lundi 16 janvier 2023. Ce rapport doit être remis prochainement au gouvernement. Le ministre délégué aux Transports, M. Clément Beaune, indique qu’une programmation sera adoptée d’ici l’été.

Le scénario intermédiaire, dit de « planification écologique », à 84,3 Mds €, semble recueillir la faveur du gouvernement. Ce scénario donne la priorité à la modernisation du réseau ferré et aux transports du quotidien. Il veut également rénover routes et voies d’eau, mais il exclut la réalisation rapide de « projets structurants très attendus par certains, (…) routiers ou autoroutiers ».

Retrouvez les analyses concernant le Contournement Est de Rouen (liaison A28-A13).

Article dans le Canard Enchaîné : L’Etat fait beaucoup de concessions (ruineuses) aux géants autoroutiers

Le canard enchaîné a enquêté sur les superprofits et rentes des géants du BTP : le tapis rouge leur est déroulé.

Réunion publique au Vaudreuil lundi 16 janvier 2023 à 19h

Pour vous informer sur ce projet d’autoroute très impactant pour notre territoire, rendez-vous le lundi 16 janvier prochain à 19h à la salle des bords de l’Eure, Le Vaudreuil.

Pourquoi le Contournement Est ne désengorgera pas Rouen : des propos incohérents entre responsables ministériels 

Le projet des infrastructures autoroutières A133-A134 à l’Est de Rouen ne présente pas un intérêt tel qu’il justifie les atteintes environnementales, le coût financier et les atteintes sociales qu’il va occasionner.

Recours juridiques

Retrouvez les pièces d’archives juridiques du combat contre l’autoroute – du Tribunal Administratif en 2004 au Conseil d’Etat en 2020.

vote décisif aux municipales de Rouen

Municipales 2020 à Rouen, vote décisif pour l’autoroute A133-A134

Un débat sur l’écologie pour 6 candidats aux municipales à Rouen. La dernière question porte sur l’autoroute A133-A134, dite contournement Est de Rouen.

C’est désormais un débat entre écologistes et toute la gauche qui s’y opposent, et la droite et l’extrême droite qui y sont favorables.

Six candidats à la mairie de Rouen s’expriment : Jean-François Bures, Marine Caron et Jean-Louis Louvel (droite / LREM), et Nicolas Mayer-Rossignol (PS), jean-Michel Bérégovoy (écolos) et Lionel Descamps (LFI).

Le résultat de l’élection aux municipales pourrait mettre un terme définitif à ce projet.

« Si les politiques ne soutenaient plus le projet au sortir de cette élection, alors l’État pourrait changer sa position. » (le Préfet)

Damien Adam, député LREM 76

Damien Adam, député LREM de Seine-Maritime, défend le contournement Est de Rouen avec les arguments de la CCI

Damien Adam, député LREM de Seine-Maritime, défend le contournement Est de Rouen avec les arguments de la CCI. Quels intérêts défend-il ? Celui des habitants, des contribuables, des usagers, de l’environnement et du climat ?
Ou bien ceux de la CCI, du concessionnaire, du BTP, de l’intérêt privé ?
Il égrène une liste d’arguments, que nous avons d’ailleurs déjà entendus lors de la concertation et de l’enquête publique de la part de la CCI, et nous nous efforçons d’y apporter des réponses que le ministère de la transition écologique et solidaire n’apporte pas.
Au contraire, le député de la majorité reçoit le soutien de l’État.

la catastrophe Lubrizol à Rouen © @Stef Anie

Patrick Berg, Dreal, sur la qualité de l’air suite à la catastrophe Lubrizol : la présence un peu élevée du niveau de particules à Rouen, c’est plutôt la circulation en l’absence d’un contournement

Pour la Dreal, pas de pollution consécutive à la catastrophe de Lubrizol. Ni suies, ni métaux, ni dioxine…
Depuis le 26 septembre à Rouen, la qualité de l’air est habituelle, et le niveau élevé de particules est dû à l’absence de contournement Est…

s'habituer à la sécheresse

GIEC, CETA, MERCOSUR, autoroutes, imperméabilisation des sols : a-t-on dépassé les limites du raisonnable ?

Le 1er enseignement du rapport du GIEC, c’est que, au rythme actuel de production de GES, il ne nous reste que huit ans et demi avant que nous ayons épuisé le quota qui nous permettrait d’arriver à maintenir le réchauffement climatique sous la barre de 1,5°C.
L’autre enseignement de ce nouveau rapport du GIEC, c’est que la gestion des terres agricoles est au cœur de ce nouveau rapport.